Le Francoblog : infos et conseils

Les avis et conseils de l'équipe Francoself

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.

Cuve à fuel et gasoil : influence de la température

Posté par le dans Fioul
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 8360
  • Imprimer
La masse volumique


La masse volumique dépend de la composition du fuel ou gasoil. Elle est exprimée en kg/m³ et le plus souvent à une température de 15°C. Sa valeur est en effet influencée par la température. Elle diminue à une température supérieure et augmente à une température inférieure.

Le fuel domestique livré dans une cuve acier ou une cuve polyéthylène ou autres, peut donc se rétracter (le volume diminue pour un poids identique) lorsque la température à l'intérieur du réservoir fuel est inférieure à celle du camion-citerne. L'inverse peut également se produire, suivant la saison, l'emplacement de la cuve à fuel (souterrain, aérien, etc.) et la température du produit dans le camion-citerne.

Pour y remédier, les citernes des dépôts et des camions sont équipées d'un compensateur de température. Ainsi que son nom le laisse supposer, ce compensateur de température corrige le volume en fonction de la température. Lorsque la température du produit est "supérieure" ou "inférieure" à 15°C, le compensateur de température veille à livrer "plus" ou "moins" de fuel au client de manière à ce qu'il reçoive la quantité exacte du produit commandé.


Voir détermination des volumes et des poids et la table de conversion des volumes apparents en volume à 15°C


Le point d'éclair


Le point d'éclair est la température la plus basse à laquelle il faut porter un produit pour que les vapeurs dégagées s'enflamment en présence d'une flamme. Le point d'éclair détermine la limite de sécurité d'emploi (stockage, manipulation et transport) des huiles combustibles. Avec un point d'éclair supérieur à 55°C, il n'existe, en principe, aucun danger à manipuler le fuel ou le gasoil.


La viscosité


La viscosité d'un liquide est sa caractéristique d'être plus ou moins fluide ou, en d'autres termes, d'opposer plus ou moins de résistance au pompage ou au passage au travers d'un orifice ou d'un tuyau. La température exerce une grande influence sur la viscosité.

Si la température du fuel ou gasoil augmente, celui-ci devient plus fluide, et la viscosité diminue, l'inverse s'appliquant si la température diminue. Dans le cas d'un brûleur à pulvérisation, la viscosité, et donc la température du gasoil, joue un rôle important. Un combustible fluide est plus facile à pomper et permet une meilleure pulvérisation. Une pulvérisation plus fine améliore le mélange air / gasoil de chauffage et favorise la combustion. Une viscosité trop élevée (faible température) génère des gouttes plus grosses et entraîne une plus mauvaise combustion, la formation de rouille, l'encrassement du foyer, un transfert de chaleur réduit ainsi qu'une baisse du rendement.

Demandez votre devis